Archives du mot-clé amphibiens

Mes guides d’identification favoris

Je discutais plus tôt aujourd’hui avec un ami peu recommandable et il me demandait des suggestions de guides d’identification pour les plantes, oiseaux et champignons (ce commentaire a amorcé notre entretien). La question m’est assez souvent posée alors voici mes favoris!

Hemaris diffinis / Snowberry Clearwing / Sphynx du chèvrefeuille

Oiseaux

Pour moi, le Peterson (publié en français chez Broquet) reste le plus pratique. Il y en a des nouveaux, mais je ne les connais pas assez pour vous en parler. Pour les identifications plus pointues et l’histoire naturelle, j’aime l’Atlas des oiseaux nicheurs du Québec et le site All about birds du Cornell Lab of Ornithology. Un conseil: pour les oiseaux, les dessins sont mieux que les photos dans un guide d’identification.

Plantes

J’aime beaucoup les guides Fleurbec, surtout pour la qualité des photos et les riches éléments d’histoire naturelle. J’apprécie particulièrement, Flore printanière, un classique qui a été réédité récemment. Le guide Fougères, prêles et lycopodes m’est également très utile.

L’an dernier, mon voisin Jean-Pierre et moi avons commencé à identifier les arbres du petit boisé où nos garçons jouent plusieurs soirs par semaine. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons accueilli le guide Arbres et plantes forestières du Québec et des Maritimes, paru l’été dernier chez Michel Quintin. C’est maintenant mon guide favori pour les plantes et les arbres.

Pour les champignons, j’aime particulièrement le guide Connaître, cueillir et cuisiner les champignons sauvages du Québec chez Fides. Le chapitre sur les utilisations gastronomiques et les cas célèbres d’empoisonnement est tout simplement fascinant.

Insectes

Là, c’est plus compliqué! Je connais assez bien les insectes alors je peux la plupart du temps reconnaître la famille ou le genre de l’insecte que j’observe. Je fais ensuite une identification sommaire dans guide Les insectes du Québec, publié chez Broquet. C’est plus un catalogue qu’un guide d’identification alors si vous ne vous y connaissez pas beaucoup en entomologie, ça ne sera pas facile.

Quand j’ai pas mal cerné la famille ou le genre de l’insecte, je cherche sur le web pour raffiner l’identification. Par exemple, pour identifier des papillons observés l’été dernier au Lac-Kénogami, j’ai pu déterminer le genre (Hemaris) dans le guide cité précédemment et ensuite identifier l’espèce avec des recherches sur le web (signets ici). La même procédure a été utilisée pour identifier des cicindèles et des rhysses.

Amphibiens et reptiles

Mon guide favori est Amphibiens et reptiles du Québec et des Maritimes, publié chez Michel Quintin. Je m’en étais d’ailleurs inspiré pour produire mon petit guide des grenouilles.

Voilà! J’ai une multitude d’autres guides d’identification, mais ceux que j’utilise le plus régulièrement viennent d’être dénoncés! Je note mes observations intéressantes dans ce blogue et j’archive mes meilleures photos sur Flickr. Bonnes observations!