Carnet de route 2 / Québec… à Québec

Vendredi le 11 février, je me suis rendu à l’aéroport vers 16 h 30 pour prendre mon avion vers Montréal. Le temps d’escale à Montréal était assez court, mais ça me laissait ma journée pour travailler et Sophie et les enfants pouvaient m’accompagner à l’aéroport. La température était belle, mais les avions vers Montréal avaient pris du retard. Impossible d’attraper le vol vers Paris et impossible de me placer sur un autre vol en partance de Toronto ou Ottawa.

Tant pis! Au lieu de faire un Flow Game à Paris, je suis resté avec la famille. Moi, les voyages en avion, ça me rends très relax. On ne peut rien contrôler. Une fois que l’on a choisi nos vols, on vit avec les conséquences. J’ai écrit à Audrey, Nancy et Nath pour leur annoncer que je ne serai pas au rendez-vous à Paris samedi matin et je suis allé jouer avec les enfants.

Le voyage débutera donc pour de vrai samedi et au lieu d’une escale de 24h à Paris, j’y poursuivrai mon chemin vers Helsinki, puis Jyvaskyla.