Identification des grenouilles

Je me suis aperçu hier que je ne savais pas identifier la plupart des grenouilles du Québec! C’est pas un gros problème dans ma vie, mais en observant une grenouille hier dans un petit étang, je ne savais pas quoi noter pour pouvoir l’identifier. Voici donc un petit aide-mémoire pour pallier cette lacune dans ma culture!

Les informations sont tirées du très bon guide d’identification Amphibiens et reptiles du Québec et des Maritimes des auteurs Jean-François Desroches et David Rodrigue.

Les grenouilles font partie de l’ordre des Anoures. Les crapauds et
les rainettes font aussi partie de cet ordre. Au Québec, nous avons 6
espèces de grenouilles (on peut toutes les observer dans la région de
Québec)

Grenouille des bois (Rana sylvatica / Wood Frog)

Grenouille des bois

Facile à reconnaître. Elle a les joues noires et la lèvre supérieure
blanche. Le corps peut être brun, beige, gris, rosé ou orangé. Le chant
est un coassement «couac» qui rappelle le cri d’un canard.

Observée principalement en milieu forestier.

Photo par Kent Runge.

Grenouille Léopard (Rana pipiens / Northen Leopard Frog)

Grenouille léopard

C’est la grenouille que nous disséquions en biologie au secondaire!
Elle est très commune au Québec dans les milieux humides et, en été, on
peut aussi la trouver dans des milieux plus secs. Le principal critère
d’identification est ses taches ovales foncées, disposées de manière
relativement ordonnée. Le corps est vert ou brun, avec 2 plis
dorsaux-latéraux.

Le chant est une note gutturale lente qui dure de 2 à 5 secondes et
rappelle le bruit d’une porte qui grince sur ses gonds. Le chant est
entrecoupé de coassements qui rappellent le bruit d’une main que l’on
frotte sur un ballon.

Photo par Jenn Forman Orth.


Grenouille des marais
(Rana palustris / Pickerel Frog)

Grenouille des marais

La grenouille des marais ressemble à la grenouille léopard.
Toutefois, ses taches sombres sont de forme rectangulaire plutôt
qu’ovale. Les taches rectangulaires s’alignent en 2 rangées sur le dos
de la grenouille, entre les plis dorso-latéraux qui sont bien visibles.
Le corps est brun ou cuivré. Le chant ressemble à celui de la
grenouille léopard, mais est légèrement plus rapide et n’est pas
entrecoupé de toc-toc.

Cette grenouille se tient près de l’eau, mais est surtout terrestre en été.

Photo par Anita Gould

Grenouille verte (Rana clamitans melatona / Northern Green Frog)

Grenouille verte

Verte ou brune, elle a toujours la lèvre supérieure et généralement
la tête vertes (comme sur la photo). Les plis dorso-latéraux sont
visibles et vont de l’oeil jusqu’aux deux tiers du dos. Des rayures
transversales sont visibles sur les pattes postérieures repliées.

Le chant est un toûng guttural qui rappelle le pincement d’une corde de banjo. Cette grenouille est aquatique.

Photo par Robert Gainor.

Grenouille du Nord (Rana septentrionalis / Mink Frog)

Grenouille du Nord

Coloration verdâtre ou brune. Mouchetures foncées disposées de façon
irrégulière. Plis dorso-latéraux souvent absents ou peu prononcés
(alors qu’ils sont toujours présents et bien visibles sur la grenouille
verte). Taches oblongues généralement présentes sur les pattes arrière,
dans le sens de la longueur (rayures transversales chez la grenouille
verte). La lèvre supérieure est verte. Le chant est une série de
gloussements sourds (toc, toc, toc) qui rappellent une poule qui
caquette.

La grenouille du Nord quitte rarement l’eau.

Photo par Alan Wolf.

Ouaouaron (Rana catesbeiana / American Bullfrog)

Ouaouaron

C’est notre plus grosse grenouille. Sa coloration va du vert au brun
et son dos est parfois moucheté de taches foncées diffuses. La lèvre
supérieure est verte. Rayures transversales foncées visibles sur les
pattes de derrière repliées. Un repli de peau part de derrière l’oeil,
contourne le tympan et rejoint la patte avant. Le chant est un puissant
joug-a-roum évoquant le beuglement d’un taureau. On le retrouve presque toujours dans l’eau.

Photo par Kyle McKenzie.

Et bien! je devrais maintenant être capable de reconnaître mes grenouilles!

10 réflexions au sujet de « Identification des grenouilles »

  1. C’est un article très intéressant. J’ai bien aimé!

    Tu écris « le chant est un croassement… ». Je viens de découvrir que j’étais dans l’erreur comme toi : c’est le corbeau qui cRoasse. La grenouille, elle, coasse.

    On sera peut-être deux à se coucher moins niaiseux ce soir!

  2. Merci Marc-André de m’avoir fait remarquer mon erreur. C’est maintenant corrigé!

  3. très beau site tu fait du bon ton travaille pour les recherche de moi et les autre petit de l’école merci beaucoup

  4. Merci pour le site, maintenant je peux savoir que j’ai des grenouilles du nord et non des poules qui semblaient se noyer dans mon bassins comme je pensais ahah

  5. J,ai trouvé une rainette versicolore dans ma forêt à St-Jérôme qui crie si fort la nuit que je ferme mes fenêtres la nuit! C’est la 1ere fois que je voyais ça!

  6. bonjour l’autre jour jai été travailler dans le bois et jai vue une grenouille orange mais toute orange orange quand meme flash mais pas trop et jaimeras savoir c’est quoi cette sorte de grenouille et avoir uen photo par couriel boys_102@hotmail.com

    merci davance

Les commentaires sont fermés.